Directly go to the content
Comment agissent les crèmes solaires ?

Comment agissent les crèmes solaires ?

Il va faire beau et le soleil va briller, tout le monde va donc sortir. Cette chaleur est agréable, mais, comme vous le savez, il convient de vous protéger contre les rayons du soleil. Les tubes de crème solaire sont sortis de l’armoire et nous nous enduisons copieusement de crème de protection. Comment agit précisément une crème solaire et comment vous protège-t-elle contre ces rayons nocifs ? Quel est l’indice de protection solaire adéquat à utiliser et quelle est la durée de conservation d’une crème solaire ? 

Avant d’aborder l’action de la crème solaire, je vais m’attarder sur les coups de soleil. Qu’est-ce qui se passe précisément ? 

Coup de soleil 

La lumière du soleil est composée de différents types de rayonnement, dont le rayonnement ultraviolet (UV). Le rayonnement ultraviolet se compose des UVA, UVB et UVC.  

  1. UVA : rayonnement qui atteint librement la terre. Une dose élevée est nocive pour la peau et provoque un vieillissement prématuré de la peau. 
  1. UVB : rayonnement qui atteint partiellement la terre. C’est celui qui provoque les coups de soleil, mais qui est aussi responsable de la production de vitamine D. 
  1. UVC : rayonnement le plus nocif, mais qui n’atteint pas la terre. 

Un excès de rayons UV peut être nocif pour la peau, et peut avoir des conséquences désagréables à court et à long terme. Le rougissement de la peau est en fait un signal d’alarme qui signifie que la quantité de rayons UV qui pénètre dans la peau est supérieure à celle que la peau peut tolérer. En cas de brûlure grave, beaucoup de cellules se trouvant dans l’épiderme meurent avec pour conséquence une desquamation de la peau. Des cloques peuvent même apparaître dans des cas extrêmes. À long terme, l’excès d’UV augmente le risque de vieillissement prématuré de la peau. L’exposition exagérée aux UV chez les enfants est un facteur de risque majeur de développement d’un cancer de la peau plus tard dans la vie. Les nouvelles données montrent que les coups de soleil pris à un jeune âge doublent le risque de mélanome.  

Les raisons de vous protéger sont suffisantes. On entend partout : « Profitez du soleil, mais faites preuve de sagesse ». Je suis d’accord avec cette phrase et une des protections consiste à s’enduire de crème. 

Comment agit une crème solaire ? 

Les crèmes solaires existent en conditionnements de types et tailles différents. Elles ont une chose en commun. Elles vous protègent contre les coups de soleil et réduisent ainsi le risque de vieillissement et de cancer de la peau. Les crèmes solaires peuvent être divisées en deux catégories : 

1. Crème solaire avec filtres solaires chimiques : 

Les molécules absorbent le rayonnement et convertissent l’énergie solaire en une forme inoffensive. L’inconvénient des filtres chimiques est qu’ils sont instables lorsqu’ils sont combinés à la lumière. Cela signifie que la protection diminue en cas d’exposition au soleil.  

2. Crème solaire avec filtres solaires minéraux : 

Le produit contient deux substances inorganiques, le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc. Les ingrédients agissent comme des miroirs, réfléchissant et diffusant la lumière UV.  

Certaines études suggèrent que les crèmes solaires augmentent le risque de cancer. Malgré ce risque, il est recommandé de continuer à s’enduire, car le risque de brûlures cutanées est élevé en l’absence de crème. 

Quel indice de protection solaire utiliser ? 

En passant devant les rayons, vous verrez des flacons de crème solaire dont l’indice de protection va de 2 à 50. Que dit exactement un tel facteur ? 

L’indice de protection (FPS – facteur de protection solaire) exprime l’efficacité de la protection solaire. Tout dépend de la capacité d’absorption des UV de la crème. En d’autres termes, le FPS indique combien de temps une personne peut rester au soleil sans attraper de coups de soleil lorsqu’elle utilise une crème solaire par rapport à une personne qui n’en utilise pas. Le docteur Velthuis, dermatologue, donne un exemple : « Avec un FPS de 4, une personne qui n’a pas encore de coup de soleil après 10 minutes peut rester 40 minutes au soleil sans brûler. Si la même personne utilise le facteur 15, cela représente 150 minutes (2 ½ heures). »  

L’indice de protection le plus approprié dépend notamment de votre type de peau : 

  1. Type de peau 1 : 
    Brûle très rapidement et ne bronze pas. 
    Conseil : FPS 20- 30 
  1.  Type de peau 2 : 
    Brûle rapidement et bronze lentement. 
    Conseil : FPS 15+ 
  1. Type de peau 3 : 
    Ne brûle pas rapidement et bronze facilement. 
    Conseil : FPS 15+ 
  1. Type de peau 4 : 
    Ne brûle quasi jamais et bronze très vite. 
    Conseil : FPS 10- 15 

Vous avez des doutes sur votre type de peau ? Faites le test de type de peau. 

À quelle fréquence et en quelle quantité appliquer de la crème ? 

L’application de la crème solaire ne fait pas partie de nos tâches préférées. Elle est souvent effectuée rapidement en se disant que tout ira bien. Néanmoins, il est bon de s’y atteler avec soin. Commencez à appliquer la crème solaire environ 30 minutes avant de vous exposer au soleil. Répétez l’opération toutes les deux heures. Si vous allez dans l’eau, si vous transpirez beaucoup ou si vous êtes en contact avec du sable, il est conseillé de vous enduire de crème plus souvent. N’oubliez pas d’enduire de crème des zones comme le cou et les oreilles, qui sont souvent négligées.  

Il n’y a pas de mal à superposer les couches. La recherche sur le FPS utilise 2 mg/cm². Les résultats ont montré que le facteur de protection de 1 mg de crème par cm² était environ la moitié de celui de 2 mg/cm².  

Des études ont montré qu’un excès de coups de soleil peut entraîner une carence en vitamine D. Cette question revient régulièrement aujourd’hui. Je pense qu’il s’agit de trouver un bon équilibre dans ce domaine. S’assurer d’un apport suffisant en vitamine D, mais sans coup de soleil. 

Les crèmes solaires offrent une protection plus efficace contre les rayons UVB que contre les rayons UVA. L’emballage indique si la crème solaire protège également contre les rayons UVA. Selon une législation stricte, l’emballage doit comporter un logo ou une étiquette distincte qui l’indique.  

Durée de conservation de la crème solaire. 

J’ai moi-même un carton plein de flacons de crème solaire dont je ne sais pas s’ils sont encore bons. Une crème solaire peut-elle être périmée ? Oui, en effet. La crème solaire reste valable 1 ou 2 ans après l’achat. Si l’emballage est ouvert, le facteur de protection diminue. C’est également le cas si le flacon se réchauffe. Il est conseillé de ne pas conserver la crème solaire trop longtemps et de ne pas l’exposer en plein soleil. Débarrassez-vous de tous ces vieux flacons et achetez-en un nouveau, pour votre propre protection. 

Les faits 

  1. Les rayons UV traversent le verre. 
  1. Le rayonnement UV est renforcé par la réflexion sur le sable, l’eau, la neige et la glace. 
  1. En moyenne, 23 % des personnes déclarent avoir eu un coup de soleil au cours de l’année écoulée. 

Se couvrir pendant les journées ensoleillées peut vous éviter bien des soucis. C’est pourquoi je dis : profitez du soleil, mais n’oubliez pas de vous enduire de crème !